«

»

Juin 02

Imprimer ceci Article

Pour un cadre de vie amélioré – NR 05 Mai 2022

De plus en plus de citoyens s’engagent pour une cohabitation harmonieuse. L’assemblée des conseils de quartier de Tours-Nord-Est du samedi 30 avril l’a bien démontré, malgré quelques échanges tendus. Que ce soit à Paul-Bert ou à Sainte-Radegonde, les habitants sollicitent des espaces publics embellis, des commerces de proximité, une circulation apaisée. Le co-président Patrick Brient souligne cette volonté de « fédérer toutes ces entités de citoyens qui ont décidé de consacrer une partie de leur temps à cette démarche volontaire ».
Dynamiser, sécuriser et revaloriser les quartiers L’atelier voirie s’inquiète de la vitesse d’entrée de ville quai de Marmoutier, des problèmes de stationnement à Monconseil et rue de La Presle, ainsi que de la sécurité au lycée Vaucanson et au collège Ronsard lors de la desserte des cars scolaires.
Les riverains de la place, située en bordure de l’avenue de La Salle et de la rue Dupré, ont travaillé sur un projet très abouti, présenté par Jean-Luc Vergnes, de l’atelier aménagement urbain. « Depuis la construction de trois immeubles dans notre zone pavillonnaire, ce quartier devient accidentogène. Il faut en priorité sécuriser ce croisement. Nous souhaitons la rénovation et la végétalisation de la place, conserver des places de parking, voire les augmenter. Les jours d’enterrements, il devient impossible de passer, tant les trottoirs sont encombrés. Nous suggérons de dévoyer la rue Dupré vers le centre de la place pour une meilleure visibilité et de créer une seule voie d’accès-sortie. »
Yves Massot, président de l’association Pitrichacha, complète en évoquant « la nécessité de la remise en état de la place par les promoteurs, d’un arrêt de bus pour ce quartier qui se densifie et d’une piste cyclable ». Une partie de l’assistance suggère même d’y prévoir des bornes électriques.
L’atelier Marché alimentaire à Sainte-Radegonde poursuit son projet. Les habitants en sont très demandeurs et témoignent d’un cruel manque de commerces de proximité. Thierry Lecomte s’engage à poursuivre ce débat en concertation avec tous les intéressés. À Paul-Bert, on demande une amélioration du cadre de vie et de la salubrité publique, avec une place plus conviviale, des toilettes publiques, des abris-bancs, un potager partagé, une oasis artistique et végétale.
Enfin, le vice-président du comité de quartier, Alain Aubel, termine sur une note joyeuse : « Après trois années de travail acharné, la célébration du centenaire du parc de Sainte-Radegonde aura lieu le 29 mai, de 11 h à 18 h. On y revivra les Années folles au cours d’une journée champêtre riche en surprises. »

Des conseils de quartiers riches en propositions.

Lien Permanent pour cet article : http://www.sainteradegonde.comitesquartier-tours.fr/pour-un-cadre-de-vie-ameliore-nr-05-mai-2022/